www.nettime.org
Nettime mailing list archives

[nettime-fr] Le vélo médiactiviste
rizhome on Tue, 31 Aug 2004 07:54:23 +0200 (CEST)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[nettime-fr] Le vélo médiactiviste


Le vélo médiactiviste

Un vélo-robot pour maculer le bitume de slogans reçus via le Net, des
émetteurs radio portables pour pirater les ondes "officielles", des
systèmes d'alertes pour téléphones portables... La convention nationale du
Parti républicain à New York bruisse de nouvelles formes de manifestations
en réseau.

Le grand raout altermondialiste de Seattle, en 1999, avait inauguré une
nouveau genre de militantisme. Le site indymedia.org, créé pour
l'occasion, invitait tout un chacun à y publier textes, sons, photos et
vidéos, partant du principe que les médias dominants relaieraient plus
promptement les versions officielle et policière que celles des
manifestants. Le "médiactivisme" était né, et indymedia compte aujourd'hui
150 sites régionaux, répartis sur les cinq continents.

Encore fallait-il pouvoir se connecter au Net, depuis les lieux mêmes des
manifestations. Moport.org, monté tout spécialement à l'occasion de la
convention républicaine, propose ainsi de recueillir, et relayer, des
photos prises sur le vif - et envoyées - par les nouvelles générations de
téléphones portables multimédias.

Yury Gitman et Joshua Kinberg, deux artistes férus de nouvelles
technologies et adeptes de la bicyclette, vont encore plus loin. Le
premier a créé "magicbike", un vélo servant de borne Wi-Fi, et donnant
donc accès à Internet à toute personne se trouvant dans un rayon de 30
mètres. Le second a créé bikesagainstbush.com à l'intention de ceux qui ne
peuvent, physiquement, être présents. Il invite les internautes à y poster
des messages de protestation qui, relayés par GPS, seront retransmis à un
ordinateur, lui-même monté sur un vélo, et pourront dès lors être tracés à
la craie, par un robot, sur le bitume.

L'idée n'est pas nouvelle : l'Institute for Applied Autonomy avait ainsi
créé, il y a quelques années, un prototype du même genre. L'IAA innove
cette année avec TxtMob, un service gratuit de liste de discussion, comme
il en existe par e-mail, mais pour téléphones portables. Testé lors de la
récente convention démocrate, il entend faciliter la tâche des
contestataires, équipes médicales et juridiques, et aurait ainsi permis
d'entraver, voire d'éviter, certaines arrestations.

Le Bureau of Inverse Technology (BIT), connu lui aussi pour son
hacktivisme (contraction de "hacker" et d'activisme), a pour sa part
décidé de lancer un petit dirigeable doté d'une caméra vidéo à très haute
résolution, et sans fil, afin d'affiner la comptabilité du nombre de
manifestants, les policiers ayant généralement tendance à le minorer. Le
BIT déploiera également un petit émetteur radio furtif afin de squatter
les ondes des radios officielles pendant quelques secondes, le temps d'y
diffuser des flashs d'infos sur les événements en cours. Plusieurs radios
devraient également émettre, elles aussi de façon pirate, tout au long des
manifestations, tant dans les environs que sur le Web.

Avec un budget sécurité de 76 millions de dollars, et plus de 10 000
policiers et membres des services de renseignement déployés lors de la
convention, ces artistes et militants espèrent ainsi pouvoir enrayer, et
en tout cas documenter, les habituelles dérives policières. Quoique : en
l'an 2000, lors de la précédente convention républicaine, l'un des
principaux contestataires avait été arrêté pour... possession d'un
téléphone portable, et accusé de s'en être servi pour coordonner les
manifestations.

Jean-Marc Manach

© Le Monde | 27.08.04


-- 

L'information veut être libre !
Dispositif collectif de (re)diffusion d'information
rizhome(a)samizdat.net

 
 
< n e t t i m e - f r >
 
Liste francophone de politique, art et culture liés au Net  
Annonces et filtrage collectif de textes.
 
<>  Informations sur la liste : http://nettime.samizdat.net
<>  Archive complèves de la listes : http://amsterdam.nettime.org
<>   Votre abonnement : http://listes.samizdat.net/wws/info/nettime-fr
<>  Contact humain : nettime-fr-owner {AT} samizdat.net