www.nettime.org
Nettime mailing list archives

[nettime-fr] Pour information / Moyen-Orient /Guide Mondiale de la press
xavier cahen on Fri, 28 Mar 2003 12:10:00 +0100 (CET)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[nettime-fr] Pour information / Moyen-Orient /Guide Mondiale de la presse enligne /


Title: Pour information / Moyen-Orient /Guide Mondiale de la presse en ligne /
Pour information :

Guide Mondiale de la presse en ligne
Moyen-Orient

Al Arab
67 000 ex., Royaume-Uni, quotidien. Historiquement le premier journal arabe en Europe, “les Arabes” est plutôt populiste.
http://www.alarabonline.org/

Asharq al-Awsat
225 000 ex., Royaume-Uni, quotidien. “Le quotidien international des Arabes”, comme il se sous-titre lui-même, connaît depuis 1990 un succès croissant (il a plus que doublé son tirage). Il est édité par Saudi Research and Marketing Ltd., présidé par le prince Salman, frère du roi.
http://www.asharqalawsat.com/ Lancée en décembre 1995, la version électronique d’Asharq al-Awsat est entièrement réservée aux abonnés depuis le 1er mai 1997 (14 dollars pour trois mois, 26 dollars pour six mois). Les pages accessibles gratuitement concernent les modalités d’abonnement. Le détenteur d’un mot de passe pourra lire l’édition du jour et consulter les numéros des six jours précédents.

CGNews
Organe de presse sur Internet de l’ONG Search for Common Ground (SFCG, Recherche pour un terrain d’entente) fondée en 1982 simultanément à Washington et à Bruxelles. Cette ONG travaille depuis onze ans sur le conflit israélo-arabe. Son site publie des textes de journalistes internationaux qui écrivent sur les perspectives de coexistence et de paix au Moyen-Orient.
http://www.sfcg.org/cgnews/middle-east.cfm

Crescent international
20 000 ex., Canada, bimensuel. “Croissant international, magazine du mouvement islamique” est distribué principalement en Amérique du Nord. C’est le porte-voix (anglophone) de l’une des ailes “radicales” du mouvement islamiste, dont le siège est à Londres. Soutient les “durs” d’Iran, du Cachemire et de l’Afghanistan, et considère les “Frères musulmans” comme trop modérés…
http://www.muslimedia.com/mainpage.htm Le site en anglais "Muslimedia" est un site d'information à partir du magazine "Crescent international".

Al Hayat
110 000 ex., Royaume-Uni, quotidien. Journal arabe de politique internationale, et plutôt pro-occidental. Libanais à l’origine, il a été racheté en 1990 par le prince et maréchal saoudien Khaled ibn Sultan.
http://www.alhayat.com

Al Iktissad wal-Aamal
33 000 ex., Liban, mensuel. “Economie et affaires”, sous-titré “Arab Business Magazine”, édité jusqu’à la guerre du Golfe à Dubaï, est aujourd’hui installé à Beyrouth.
http://www.iktissad.com/En/index.asp

Al Majalla
120 000 ex., Arabie Saoudite (édité à Londres), hebdomadaire. Propriété de la Saudi Research and Publishing Co., dirigée par le frère du roi, le pro-occidental “La Revue” est distribué dans tout le monde arabe, sauf en Libye.
http://www.sunnah.org/arabic/majalla/almajalla.htm

Al Quds al-Arabi
50 000 ex., Royaume-Uni, quotidien. Journal palestinien, “Jérusalem” est l’un des derniers grands titres arabes non détenus par l’Arabie Saoudite. Il se veut indépendant de la direction de l’OLP.
http://www.alquds.co.uk

ARABIE SAOUDITE

Al Hayat
110 000 ex., Arabie Saoudite (siège à Londres), quotidien. Journal arabe de politique internationale, et plutôt pro-occidental. Libanais à l’origine, il a été racheté en 1990 par le prince et maréchal saoudien Khaled ibn-Sultan.
http://www.alhayat.com

AUTORITE PALESTINIENNE

Amin
Site web palestinien, fondé en 1993 grâce à la Fondation Soros et à Internews-Moyen-Orient, une ONG américaine qui aide des centaines de médias indépendants dans les pays qui s’ouvrent sur la démocratie, Amin propose une sélection d’articles en arabe et en anglais sur Israël, la Palestine et la Jordanie.
http://www.amin.org

Al Ayyam
10 000 ex., Palestine, quotidien. Fondé en 1995 à Ramallah (Cisjordanie) par un ancien conseiller d’Arafat, ce journal, qui se plie moins que d’autres à la langue de bois, se présente comme “indépendant et favorable au processus de paix”.
http://www.al-ayyam.com/ La version électronique du journal de Ramallah n’est disponible qu’en arabe et les menus ajoutés en anglais mènent invariablement sur des pages destinées au lecteur arabophone. L’avantage du site d’"Al Ayyam " réside dans le fait qu’il n’est pas nécessaire de posséder des polices de caractère arabes pour lire son contenu. Le journal étant enregistré en format image, les textes sont visibles sur n’importe quel ordinateur.

Falasteen
5 000 ex, Bande de Gaza, quotidien. Après 20 numéros, le premier quotidien de Gaza a tiré sa révérence – son indépendance était menacée. Néammoins, vous pouvez encore le consulter en ligne.
http://www.falasteen.com/

Al Hayat al-Jadida
6 000 ex., Ramallah, Autorité palestinienne, quotidien. Créé en 1995, à la suite des accords de paix israélo-palestiniens, "Al Hayat al-Jadida" (“la Vie nouvelle ”) se voulait le journal indépendant de l’entité palestinienne naissante. Néanmoins, tout comme les autres médias de l’Autorité palestinienne, il évite d’attaquer Yasser Arafat ou de critiquer son action.
http://www.alhayat-j.com/

Palestine Report
Palestine (Jérusalem-Est), mensuel. Créé en 1990 par des journalistes palestiniens indépendants regroupés au sein du “Jerusalem Media and Communication Center” (JMCC), ce mensuel en langue anglaise publie de nombreux commentaires et analyses sur le conflit israélo-arabe. En 2000, il a ouvert un site.
http://www.jmcc.org/media/reportonline/

Al Qods
20 000 ex., Cisjordanie, quotidien. Fondé en 1956, “Jérusalem” est proche des intellectuels palestiniens modérés et des cercles dirigeants palestiniens. Il a su conquérir une réelle audience. Exclusivement diffusé dans les Territoires occupés.
http://www.alquds.com/ A l’image du quotidien, la version électronique d’"Al Qods" a été réalisée avec un soin particulier. Conscients que le système de cadres utilisés dans la conception du site risquait de nuire à la lisibilité en réduisant sensiblement la taille de la fenêtre de navigation, les responsables du projet ont mis en place un menu déroulant automatique, lequel permet de visualiser correctement les principaux titres du jour et d’y accéder sans avoir à manipuler les ascenseurs. L’utilisation d’images pour diffuser le texte n’impose pas à l’internaute de posséder des polices de caractère arabes pour lire le contenu.

BAHREIN

Al Ayam
Manama, quotidien.
http://www.arabian.net/alayam/
Le site propose les pages au format PDF. Archives en arabe et en anglais, radio et TV en Real (5.0)l

EGYPTE

Al Ahali
50 000 ex., Egypte, hebdomadaire. Fondé en 1976, “Les Gens” est l’organe de presse du Rassemblement progressiste unioniste (RPU, marxisant). Il traite principalement des sujets à caractère social, mais souvent avec une langue de bois assez marquée.
http://www.alahali.com

Al Ahram
600 000 ex., Egypte, quotidien. Plus que centenaire, “les Pyramides” réussit, malgré les secousses politiques et les pressions fondamentalistes, intérieures et extérieures, à maintenir un cap modéré et libéral, en même temps qu’il demeure le premier ambassadeur de l’Egypte à l’étranger, en particulier avec les éditions anglophone et francophone du groupe.
http://www.ahram.org.eg

Al Ahram Hebdo
10 000 ex., Egypte, hebdomadaire. Une publication du groupe Al Ahram destinée aux francophones. Sa facture est très loin de valoir celle de son homologue “Weekly” en anglais.
http://www.ahram.org.eg/hebdo/

Al Ahram Weekly
60 000 ex., Egypte, hebdomadaire. Ce qui ne peut se publier en arabe dans le quotidien du même nom paraît dans l’hebdomadaire de langue anglaise, prétendent les mauvaises langues. Plus sérieusement, le Weekly, titre indépendant du groupe, s’adresse au public haut de gamme. Ses pages culturelles sont de bonne facture et il constitue une source de première valeur sur l’Afrique orientale.
http://www.ahram.org.eg/weekly/

Cairo Times
8 000 ex., Egypte, hebdomadaire. Ce magazine anglophone a fait son apparition dans les kiosques en mars 1997. Il s’adresse aux jeunes non conformistes et aux classes moyennes supérieures. Distribué dans toute l’Egypte, ainsi qu’en Europe et aux Etats-Unis, il est apprécié pour la qualité de ses informations. Il se distingue aussi par la grande indépendance de sa ligne éditoriale.
http://www.cairotimes.com Le lancement du magazine s’est accompagné de la création d’un site web où le graphisme tient une place importante sans que celle-ci soit préjudiciable au temps de chargement des pages. Outre l’accès aux articles du magazine, le site propose plusieurs rubriques complémentaires très pratiques pour l’internaute peu familier avec l’Egypte. Ses responsables ont ainsi créé une page d’hyperliens grâce auxquels il est possible de partir à la découverte de l’ancien empire des pharaons comme de l’Egypte contemporaine. Autre point fort de la version électronique, la rubrique Topics, au sein de laquelle les articles déjà publiés par le magazine sont classés par thème.

Al Chaab
350 000 ex. le mardi, 150 000 le vendredi, Egypte, bihebdomadaire. "Le Peuple" est l'organe historique du Parti du travail, lié aux syndicats. Longtemps "progressiste", ce parti a ouvert ses listes aux Frères musulmans aux dernières législatives.
http://www.elshaab.com

Al Goumhouriya
1 500 000 ex., Egypte, quotidien. “La République “, très lue par les étudiants, les intellectuels et les fonctionnaires, joue sur la fibre nationaliste et exhorte l’Egypte à recouvrer son leadership dans le monde arabe.
http://www.algomhuria.net.eg/ L'édition électronique de Al Goumhouriya propose les numéros de toute la semaine, enregistrés sous format image, et donc accessibles à partir de n'importe quel ordinateur; en arabe.

IRAK

Babil Irak
quotidien. Créé durant la guerre du Golfe pour encourager l’esprit guerrier des soldats irakiens, “Babylone” est dirigé par Oudaï, le propre fils de Saddam Hussein. Connu de tous, fréquemment cité par les sources locales, il présente la particularité d’être… très peu présent dans les kiosques à Bagdad.
http://www.iraq2000.com/babil/

Al Irak
40 000 ex., Irak, quotidien. Fondé en 1976, journal des Kurdes alliés du pouvoir baasiste, peut-être le plus lu à Bagdad avec Babel, quotidien d’Oudaï, fils de Saddam Hussein…
http://www.uruklink.net/al-iraq/

Al Joumhouriya Irak
Quotidien. “La République” est le porte-parole officiel du Baas et de Saddam Hussein. C’est dire…
http://www.uruklink.net/jumhuriya/

Al Thawra
Irak, quotidien. “La Révolution “, organe du parti Baas au pouvoir, s’illustre par ses articles incendiaires contre l’Occident et les monarchies du Golfe, et par l’apologie permanente de Saddam Hussein.
http://www.uruklink.net/thawra/

IRAN

Akhbar-e Eqtessad
Iran, quotidien. Journal économique réformateur pro-Khatami. “Nouvelles économiques” a été lancé par l’équipe du journal interdit Neshat. Il traite également des sujets sociaux et politiques.
http://www.neshat.com

Bahar
250 000 ex., Iran, quotidien. Publié depuis le 8 mai 2000, à la suite des mesures d’interdiction qui ont frappé 16 journaux, “Le Printemps” se veut le porte-parole des réformateurs. Dirigé par Saïd Pourazizi, ex-directeur du Bureau de presse présidentiel, il a repris des journalistes de "Salam", de "Mosharekat" et d’"Assr-e Azadegan".
http://www.baharnews.com

Dowran
Iran, quotidien. Journal proche des réformateurs, “La Mission” est née à la fin de l'année 2000 à Téhéran.
http://www.dowrannews.com/

Ettela’at
100 000 ex., Iran, quotidien. Fondé en 1926, Ettela’at est favorable à la politique d’“ouverture" qu’il essaie de refléter par des informations internationales et culturelles détaillées. Une position qui lui vaut un certain succès, mais aussi d’être régulièrement critiqué par les deux autres grands quotidiens de Téhéran, Kayhan et Resaalat..
http://www.ettelaat.com/ Installé dans le cyberespace depuis la fin 1996, Le site d’Ettela’at offre l’ensemble des articles en format PDF, ce qui permet à l’internaute de parcourir le journal comme s’il l’avait entre les mains. Autre caractéristique de l’édition électronique, la possibilité de consulter à la fois la version locale du quotidien et sa cousine destinée à la diaspora, laquelle comporte une page en anglais fort intéressante.

Ettela’at International
quotidien en langue persane imprimé à Londres par le groupe de presse Ettela’at depuis 1993, proche de la politique d’ouverture, il s’adresse aux Iraniens vivant à l’étranger.
http://ettelaat.sitecopy.com/

Hamshahri
400 000 ex., Iran, quotidien. Fondé par Gholamhossein Karbastchi (aujourd’hui maire de Téhéran), Hamchahri est le plus grand quotidien de la capitale iranienne. Populaire, connu pour ses positions “modérées” (par opposition à “conservateur”), il soutient le président Mohammad Khatami.
http://www.hamshahri.org/

Hayat-e No
Iran, quotidien. Nouveau journal réformateur qui soutient clairement le président Khatami. Il est dirigé par Hadi Khameneï, qui n’est autre que le propre frère de l’ayatollah Khameneï, Guide suprême de la république islamique d’Iran !
http://www.aria.ws/hayateno/

Iran-e-Javan
50 000 ex., Iran, hebdomadaire. “L’Iran des jeunes” a été fondé en 1997. Cet hebdomadaire est la propriété du gouvernement. Il n’est lié à aucune fraction précise du régime islamique. Cette neutralité et une mise en page attrayante en font un magazine très apprécié.
http://www.iran-javan.com/ Iran-e-Javan propose le contenu de ses articles en format PDF. Toutefois, il convient de télécharger les polices de caractères – le magazine fournit l’hyperlien – pour pouvoir lire certaines informations inscrites sur la page d’accueil.

Joumhouryieh Islamyi
30 000 ex., Iran, quotidien. Fondé au début de la révolution islamique (1979) par Ali Khamenei, il représente aujourd'hui l'aile la plus dure du régime. Il est probablement déchiré lui aussi par le débat qui divise la société iranienne.
http://www.jomhourieslami.com/

Mosharekat
Iran, quotidien. Fondé à Téhéran en janvier 2000, “La Participation” appartient à Seyyed Mohammad-Reza Khatami, le frère du président iranien. Le quotidien du matin défend une ligne politique réformatrice.
http://64.23.26.154/

Neshat
Iran, quotidien. Journal indépendant publié à Téhéran.
http://www.neshat.com

ISRAEL

Ha’Aretz
80 000 ex.,Tel-Aviv, Israël, quotidien. Premier journal publié en hébreu sous le mandat britannique, en 1919, “Le pays” est le journal de référence chez les politiques et les intellectuels israéliens. Austère et indépendant, son manque de complaisance lui a valu de perdre des lecteurs, notamment en 1982, lors de la guerre du Liban, et en 1987, au début de l’Intifada. Toujours propriété de la famille Schocken, qui l’a acquis en 1935, Ha’Aretz a construit sa réputation sur l’analyse. Malgré son côté volontairement “carré”, le quotidien s’est ouvert aux nouvelles technologies en proposant tous les mardis un supplément multimédia
http://www.haaretz.co.il Ha’Aretz est présent sur Internet depuis la fin 1996. Se limitant à reproduire les articles parus dans son édition papier, Ha’Aretz se distingue par la publication quotidienne de plusieurs de ses articles traduits en anglais, en collaboration avec l'International Herald Tribune. La version anglaise est gratuite. L’accès aux pages en hébreu est payant avec une rubrique de dépêches mises à jour toutes les heures.Le quotidien a mis en place un site miroir aux Etats-Unis (http://www.haaretzdaily.com), ce qui facilite l’accès aux pages.

Israël Insider
Site web israélien. Fondé en 2001, il propose une sélection d’articles en anglais sur Israël. Indépendant et sans parti pris, il se veut le représentant des différentes sensibilités de la classe politique israélienne.
http://www.israelinsider.com

The Jerusalem Post
55 000 ex., Israël, quotidien. Créé en 1932 sous le nom de Palestine Post par Gershon Agron, le quotidien, devenu Jerusalem Post, s’est forgé l’image d’un journal sérieux et indépendant au fil des années. En 1989, le Post a connu une crise d’identité due à son rachat par le groupe canadien Hollinger, ce qui lui a valu une période creuse. Il est devenu un quotidien représentant des conservateurs et des milieux de la droite. La version anglaise du Ha'Aretz lui a ravi de nombreux lecteurs.
http://www.jpost.com/ Couronnée avec le Financial Times de Londres en tant que meilleur site non américain, l’édition électronique du Jerusalem Post n’a pas volé les louanges qui lui sont décernées. Pour le quotidien de Jerusalem, “habitué depuis longtemps à répondre aux besoins d’une audience internationale, l’implantation sur le web s’est faite naturellement”, explique Derek Fattal, responsable de l’édition électronique. Lancée en août 1995, celle-ci propose en accès l’intégralité des articles de la version papier ainsi que des archives remontant à 1996. Soucieux d’offrir des services personnalisés à ses lecteurs branchés, le quotidien propose plusieurs rubriques spécifiques, celles-ci étant soumises à péage.

The Jerusalem Report
50 000 ex., Israël, bimensuel. Créé en 1990 par des journalistes issus du Jerusalem Post après le virage conservateur négocié par ce dernier, le Jerusalem Report s’est ancré au centre gauche. Publié deux fois par mois, le magazine est diffusé essentiellement aux Etats-Unis.
http://www.jrep.com/ Lancé en 1996, le site du Jerusalem Report avait pour vocation de présenter une partie du contenu du magazine et d’attirer de futurs annonceurs pour la version papier. Cette approche initiale minimaliste a rapidement été abandonnée au profit d’une version plus riche et plus interactive. Si l’accès au contenu de l’édition papier demeure partiel mais gratuit, les promoteurs du site ont voulu mettre l’accent sur l’interactivité en multipliant les appels à contribution des internautes sous forme de forums, de sondages ou de jeux.

Maariv
150 000 ex., Israël, quotidien. “Le Soir” est né en 1948, quelques semaines avant la création de l’Etat d’Israël. Devenu le numéro un de la presse quotidienne, Maariv, très marqué à droite, a vu ses ventes chuter fortement. Depuis la chute de l’empire Maxwell, dont il faisait partie, il a été racheté par la famille Nimrodi.
http://www.maariv.co.il/

Yediot Aharonot
350 000 ex., Israël, quotidien. Créé en 1939, “les Dernières Informations” appartient à une seule famille, les Moses, et n’a qu’un seul objectif : “Ne pas perdre un lecteur”. Il y réussit en mariant photos en couleurs et investigations pointues, actualités très locales et un ton populaire.
http://www.ynet.co.il

JORDANIE

Al Doustour
Jordanie, quotidien. “La Constitution” est né en 1967. Son leitmotiv d’origine, la cause palestinienne, se double du souci de défendre la “patrie” jordanienne.
http://www.addustour.com/

Jordan Times
5 000 ex., Jordanie, quotidien. Fondé en 1975, ce journal “libéral” de langue anglaise est édité par la Fondation de la presse jordanienne, qui publie aussi Al Ra’i, l’un des principaux quotidiens de langue arabe de Jordanie.
http://www.jordantimes.com/

Al Ra’i
60 000 ex., Jordanie, quotidien. Très populaire, voire populiste, s’adresse aux classes moyennes, notamment commerçantes. Tendance nationaliste, panarabiste, assez critique vis-à-vis des islamistes. Malgré la censure gouvernementale, il garde une certaine marge de manŠuvre.
http://www.alrai.com/

KOWEIT

Al Qabas
60 000 ex., Koweït, quotidien. Fondé en 1976, "Al Qabas" est le premier quotidien indépendant du Koweït. Il représente généralement le point de vue des milieux d’affaires et a une approche plus panarabe que les autres journaux koweïtiens.
http://www.moc.kw/alqabas/

LIBAN

Al Anwar
25 000 ex., Liban, quotidien. “Les Lumières” est un quotidien indépendant, jadis pro-nassérien il devient pro-chrétien dans les années 1970. Il appartient au groupe ASSAYYAD.
http://www.alanwar.com

The Daily Star
15 000 ex., Liban, quotidien. Fondé en 1952 par Kamel Mroué, ce quotidien de langue anglaise a dû interrompre sa parution durant la guerre civile au Liban. Il reparaît en novembre 1996 et devient rapidement le premier quotidien en langue étrangère au Liban. Indépendant et bien documenté, "The Daily Star" publie simultanément des articles qui paraissent dans la presse américaine et anglo-saxonne.
http://www.dailystar.com.lb/ Disponible sur le web depuis 1997, la version électronique du Daily Star collectionne les récompenses. Meilleur site politique, prix d’excellence décerné par un jury international de journalistes, le quotidien libanais n’est pas peu fier de son site, un des meilleurs dans cette partie du monde. Outre le contenu de l’édition papier, il propose en complément un nombre important de services interactifs comme les archives ou un forum, dont les meilleures contributions sont publiées dans le quotidien.

Al Iktissad wal-Aamal
33 000 ex., Liban, mensuel. “Economie et affaires”, sous-titré “Arab Business Magazine”, édité jusqu’à la guerre du Golfe à Dubaï, est aujourd’hui installé à Beyrouth.
http://www.iktissad.com/En/index.asp

An Nahar
55 000 ex., Liban, quotidien. “Le Jour”, fondé en 1933, est sans doute le quotidien libanais de référence. Modéré et libéral, il est lu par l’intelligentsia libanaise.
http://www.annahar.com.lb/
Archives/arabe/PDF/péage

L’Orient-le Jour
18 000 ex., Liban, quotidien. Né le 15 juin 1971 de la fusion des deux plus grands quotidiens francophones de Beyrouth, "L’Orient-le Jour" est resté proche des préoccupations des chrétiens libanais, dans la guerre comme dans la paix. Il est diffusé au Liban, mais également dans les pays abritant des communautés libanaises.
http://www.lorient-lejour.com.lb/ La page d’accueil a été rénovée en septembre 2000 et offre une interface agréable. Mais la rubrique "éditorial" dans la version électronique n'est pas régulière, tout comme dans la version papier où elle paraît une dizaine de fois par an. L'accès aux archives reste aléatoire.

Al Ousbou' Al 'Arabi
Liban, hebdomadaire. "La Semaine Arabe" est un magazine politique pan-arabe fondé en 1956. Il est publié par les Editions Orientales.
http://www.arabweek.com.lb/ "La Semaine Arabe" est sur le web depuis janvier 1997. Arabe, format pdf.

La Revue du Liban
Liban, hebdomadaire. "La Revue du Liban" est un magazine francophone généraliste.
http://www.rdl.com.lb/ La version online de "La Revue du Liban" est un échantillon gratuit de la version papier.

As Safir
20 000 ex., Liban, quotidien. Journal de gauche prosyrien. Deuxième quotidien libanais après An Nahar, il flirte depuis quelques années avec la tendance islamique modérée. Ses nouvelles rubriques: jeunesse, environnement, reportages, sont souvent bien écrites et respectent un certain pluralisme.
http://www.assafir.com

Al Watan al-Arabi
108 000 ex., Liban, hebdomadaire. Fondé en 1976 à Paris, “la Patrie arabe”, affirme son indépendance politique. Il est parfois proche des thèses de l’OLP.
http://www.alwatanalarabi.com/

SYRIE

Tishrine
50 000 ex., Syrie, quotidien. “Octobre”, dont le nom célèbre le mois de 1970 où Hafez el-Assad a pris le pouvoir, est entièrement au service du régime. Son originalité : une maquette plus vivante et une information plus riche que ses concurrents.
http://www.teshreen.com/daily/2002/ Le site propose aussi une version en anglais appelée le "Syria Times" (http://www.teshreen.com/syriatimes/).


TURQUIE

Aksam
397 000 ex., Turquie, quotidien. “Le Soir”, version turque de France-Soir a commencé à distribuer de la soupe en poudre et des cuillères à café avant de se lancer dans la promotion de téléviseurs. Mais la réduction de sa pagination (à 12 pages) et le doublement de son prix ont sensiblement fait baisser son tirage.
http://www.aksam.com.tr

Aktüel
Turquie, hebdomadaire appartenant au groupe de presse Sabah. Un mélange de magazine international et de sujets locaux, sur un ton léger qui cherche à divertir.
http://www.aktuel.com.tr

Aydinlik
8 000 ex., Turquie, hebdomadaire. Interdit après le coup d’Etat de 1980, il est relancé en 1993. Indépendant de gauche, bien informé sur l’armée.
http://www.aydinlik.com.tr

Cumhuriyet
51 000 ex., Turquie, quotidien. “La République”, créé en 1924, est un quotidien kémaliste, laïque, sérieux, informé. C’est le journal de référence à Istanbul et Ankara.
http://www.cumhuriyet.com.tr Si vous n’avez jamais tenu de journal turc entre les mains ou si “feuilleter” un quotidien en ligne vous intéresse, l’édition électronique de Cumhuriyet vous comblera. Elle propose en effet de consulter le contenu du journal de deux façons. La première permet de visualiser sous forme d’image l’ensemble des pages et de cliquer sur les articles que l’on souhaite lire. La seconde est plus traditionnelle et fonctionne sous forme de liens hypertextuels. Lancé en 1997, le site donne également accès aux suppléments, notamment celui consacré à la technologie.

Dünya
32 000 ex., Turquie, quotidien. “Le Monde”, publié depuis 1981, est un journal économique sérieux et indépendant. 75 % de ses ventes sont réalisées par abonnement. Edité à Istanbul, il s’adresse essentiellement aux hommes d’affaires.
http://www.yeni-dunya.com/ Moins soucieux de toucher la diaspora turque que les hommes d’affaires étrangers, le site de Dünya, ouvert en 1997, propose dès sa page d’accueil un lien vers l’édition anglaise, composée de brèves informations tirées de la version turque. L’intérêt de cette version électronique réside dans la richesse du contenu, grâce à laquelle l’internaute pourra mieux appréhender la réalité de l’économie nationale. Un bémol toutefois, qui concerne la rubrique E’zin, spécialement conçue pour le site, laquelle ne bénéficie pas d’une mise à jour régulière alors qu’il s’agit d’informer sur les événements culturels du moment.

Finansal Forum
50 000 ex., Turquie, quotidien. Le “Forum financier” fait partie du premier groupe de presse turc, Dogan Yayincilik (Hürriyet). Plus libéral et moins à droite que son concurrent indépendant Dünya, il est en passe de devenir le premier quotidien économique.
http://www.finansalforum.com.tr/

Hürriyet
635 000 ex., Turquie, quotidien. “La Liberté”, né en 1948 au sein de la famille de presse des Simavi, allèche son large public par l’étalage en une de photos largement dénudées, et intéresse ses lecteurs plus exigeants par de solides éditoriaux.
http://www.hurriyet.com.tr/ Il n’est pas toujours facile d’accéder au site d’"Hürriyet", qui mérite pourtant que l’on s’y arrête. Comme la plupart des quotidiens turcs, le journal d’Istanbul propose la quasi-totalité de ses articles, ainsi que des rubriques spécifiques. L’un des principaux objectifs des responsables du site web, c’est de maintenir un contact avec les lecteurs-internautes en les faisant réagir à chaud sur des questions d’actualité. Le service d’information en continu doit également amener les visiteurs à rester en permanence connectés à la version en ligne, à partir de laquelle la Turquie, grâce à de très nombreux hyperliens, est à tout moment accessible.

Milli Gazete
26 000 ex., Turquie, quotidien. Depuis trente ans, ce journal est le porte-parole de l’islam politique. Il est aujourd’hui l’organe officieux du Fazilet, le Parti de la vertu qui a succédé au Refah (prospérité).
www.milligazete.com.tr

Milliyet
400 000 ex., Turquie, quotidien. “Nationalité”, fondé en 1950, est l’un des journaux turcs de référence. Il revient de loin : en 1979, son rédacteur en chef a été assassiné par Ali Agca, l’homme qui a tiré sur le pape…
http://www.milliyet.com.tr/ En pénétrant sur le site de Milliyet, l’internaute a très vite la sensation d’être en présence d’un site au contenu riche et varié. Rien ne démentira cette première impression, y compris pour les visiteurs ne maîtrisant pas la langue d’Atatürk.

Sabah
564 000 ex., Turquie, quotidien. “Le Matin”, grand journal populaire qui appartient à un puissant groupe de presse, est résolument engagé dans la vie politique et se veut toujours proche du pouvoir.
www.sabah.com.tr

Turkish Daily News
43 000 ex., Turquie, quotidien. Publié en langue anglaise à Ankara depuis 1961, il appartient à Ilnur Cevik, qui fut un temps conseiller pour la presse de Süleyman Demirel, alors qu’il était Premier ministre. Ce journal est lu par le corps diplomatique ainsi que par les étrangers en Turquie.
http://www.TurkishDailyNews.com/

Türkiye
465 000 ex., Turquie, quotidien. Ce journal, publié à Istanbul, défend les thèses des islamistes modérés.
http://www.turkiyegazetesi.com/news/home/

Yeni Safak
20 000 ex., Turquie, quotidien. Journal islamiste modéré, “La nouvelle aurore” accueille des journalistes qui ont dû quitter les titres de la presse dite “du système”.
http://www.yenisafak.com/

Zaman
175 000 ex., Turquie, quotidien. “Les Temps”, organe de presse militant dont 8 exemplaires sur 10 sont distribués gratuitement. Il appartient au groupe islamiste modéré Fethullah.
http://www.zaman.com/

YEMEN

Yemen Times
3 000 ex., Yémen, quotidien. Fondé en 1990, c’est le seul journal de langue anglaise du pays. Connu pour sa liberté de ton et son soutien au pluralisme politique et à la démocratie, "Yemen Times" a reçu en 1995 le prix américain NPC pour la liberté de la presse.
http://www.yementimes.com/ Présent sur le web depuis 1997, le "Yemen Times" est une des rares publications à avoir assimilé tous les atouts offerts par le support. Au-delà des articles repris de la version papier, l’édition électronique propose de nombreux services complémentaires. Le forum ou encore le sondage en ligne permettent aux internautes – à 90 % des Yéménites expatriés – de participer à la vie du pays et d’exprimer leur opinion sur les questions d’actualité. Les archives sont en accès gratuit.


Sources :
Extrait du site de courrier international
http://www.courrierinternational.com/kiosk/kiosq.htm

-------------
Pour infos/
Xavier Cahen
Paris France
cahen.x {AT} levels9.com