www.nettime.org
Nettime mailing list archives

<nettime-ann> TRIBUTE to #AaronSwartz Carnet de janvier-février_Notebook
Aliette GC on Thu, 14 Mar 2013 22:17:19 +0100 (CET)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

<nettime-ann> TRIBUTE to #AaronSwartz Carnet de janvier-février_Notebooks of January-February (Closing)


.
HTTP://WWW.CRITICALSECRET.NET — - - —
2013 TRIBUTE to #AaronSwartz
Carnet de janvier-février_Notebooks of January-February

http://www.criticalsecret.net/-2013-aaronswartz-carnet-de-janvier-fevrier_notebooks-of-january-february,040-.html


Part. 2

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


#AaronSwartz EPILOGUE Se partager
(mostly French)

28 février, par David Christoffel

“ Raw Thought
by Aaron Swartz

Cherish mistakes
This post is part six of the series Raw Nerve.

This is a tale of two nonprofits.

At one, they hate making mistakes. How else could it be ? “We’re not
ever going to enjoy screwing up,” they told me. But this attitude has
a lot of consequences. Everything they do has to go through several
layers of approval to make sure it’s not a mistake. And when someone
does screw up, they try to hide it.
It’s only natural — you know you’re going to get in trouble for
screwing up, so you try to fix it before anyone notices. And if you
can’t do, then your boss or your boss’s boss tries. And if no one in
the organization can fix it, and it goes all the way to the executive
director, then he tries to figure out a way to keep it from the press
or spin it appropriately, so the world never finds out they made a
mistake.
At the other nonprofit, they have a very different attitude. You
notice it the first time you visit their website. Right in their
navigation bar, at the top of every page, is a link labeled
“Mistakes.” Click it and you’ll find a list of all the things they
screwed up, starting with the most horribly embarrassing one (they
once promoted their group under false names).

[ ... ] September 17, 2012 ”

Pour partager, il faut partitionner. Toutes les activités d’Aaron
n’étaient pas à égalité de gratuité. Il y avait une partition :
certaines plus fabuleuses que d’autres. Mais là où il y a
hétérogénéité, il n’y a pas d’expiation possible. C’est parce que son
cumul était plus libre que rationnel qu’il devait payer et qu’il ne
pouvait pas. À force de ne pas confondre. Au contraire, on en connaît
tous qui font bien la distinction : qui vont au travail, qui font du
code en cours du soir et du hacking en loisir créatif. Mais comme il
savait que la partition horaire parfaite est condamnée, il fallait
qu’il confonde beaucoup mieux les plans. Ce qui n’a donc rien à voir
avec ceux qui ont beau dire ce qu’ils veulent et qui, par conséquent,
font des sorties rationnelles (spectacles, tourisme chamanique, poèmes
pour dînette et autres reliquats de success story mimétisants grands
destins avec calculs vibratiles sur les tourments des transparences
cumulables pas complètement… (...)

http://www.criticalsecret.net/aaronswartz-epilogue-se-partager,102.html



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

#AaronSwartz L’armée de Aaron / Aarons’s Army (fr -en)

28 février, par Carl Malamud,
Orphée Delarue (Traduction),
Aliette G. Certhoux (Présentation et notes)

(lien vers l’article / link to the article) Situation au 28 février.
Après l’annonce de la mort d’Aaron Swartz, sous les apparences d’un
suicide, comme il a été retrouvé par sa partenaire chez lui, pendu par
sa ceinture devant la fenêtre, dans la soirée du 11 janvier 2013, les
pétitions pour obtenir une enquête du Congrès et du Sénat, sur les
procureurs et les dossiers de leurs enquêtes et des services secrets,
ont apporté des résultats plus déstabilisants qu’on n’aurait pu les
penser éclairants. (...)

Do not think for a moment that Aaron’s work on JSTOR was the random
act of a lone hacker, some kind of crazy, spur-of-the-moment bulk
download.
JSTOR had long come in for withering criticism from the net. Larry
Lessig called JSTOR a moral outrage in a talk and I suppose I have to
confess he was quoting me. We weren’t the only ones fanning those
flames. (...)

http://www.criticalsecret.net/aaronswartz-l-armee-de-aaron-aarons-s-army,101.html



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

#AaronSwartz Pourquoi Aaron est mort / Why Aaron Died  (fr -en)

25 février, par Taren Stinebrickner-Kauffman,
Caroline Comacle (Traduction/Translation/ Übersetzung)

La semaine dernière, j’ai ouvert les yeux et j’ai vu Aaron avec son
sourire le plus effronté, assis à côté de mon lit. Il me tenait la
main. Pendant quelques minutes, j’ai savouré une douce incertitude :
les dernières semaines étaient-elles un cauchemar ? Aaron était-il
toujours à mes côtés ? Ou bien s’agissait-il d’un rêve et Aaron était
vraiment mort ? Puis Aaron a voulu me faire la lecture, mais il
arrivait à peine à déchiffrer les phrases. Il m’a dit qu’il ne savait
plus lire parce qu’il en avait (...)

Last week, I awoke to find Aaron with me. He was sitting next to my
bed, grinning his cheekiest grin, holding my hand.
 For a few minutes, I savored a sweet uncertainty : Were the last few
weeks all a nightmare, and Aaron was still with me ? Or was I awaking
inside a dream state, and in the real world Aaron was actually dead ?
(...)

http://www.criticalsecret.net/aaronswartz-pourquoi-aaron-est-mort-why-aaron-died,100.html



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

#AaronSwartz Nous avons perdu... / We have lost ... (fr-en)

Éloge funèbre - Eulogy

mardi 19 février 2013, par Tim Berners-Lee,
Louise Desrenards (Traduction)


        «  Tim Berners-Lee, l’inventeur du World Wide Web, a déclaré
aujourd’hui que les poursuites judiciaires contre Aaron Swartz, le
militant de l’Internet qui face à l’inculpation de fraude informatique
s’était tué, était une « parodie de justice ».
Berners-Lee a fait ces remarques dans le cadre d’une interview à la
sortie des obsèques de Swartz, à la synagogue de Central Avenue,
Highland Park, dans l’Illinois, à environ 25 miles au nord de Chicago.
Plus de 200 personnes étaient présentes.
         Le père de Swartz a réitéré qu’il tenait le Massachusetts
Institute of Technology et les procureurs américains pour responsables
de la mort de son fils. La famille accuse les autorités de s’être
engagées « trop loin dans une campagne d’intimidation et de poursuite
» pour inculper Swartz de crimes permettant de réaliser une peine
potentielle de plus de 30 ans. L’affaire a soulevé la question de
savoir si la loi fédérale anti-piratage n’était pas trop large.
« Ce fut un procès insensé », a déclaré Robert Swartz au service. «
Nous avons tenté que le MIT montre de la compassion, il était
inconcevable pour moi qu’ils ne le fassent pas. Ils ont répondu qu’ils
étaient neutres, mais en fait ils coopéraient avec les procureurs.
Aaron ne s’est pas suicidé, il a été tué. » (Tech Blog, Bloomberg, 15
janvier 2013)

         Tim Berners-Lee, inventor of the World Wide Web, said today
that the prosecution of Aaron Swartz, an Internet activist who killed
himself while facing computer-fraud charges, was a “travesty of
justice. »
Berners-Lee made the remarks in an interview after a memorial service
for Swartz at the Central Avenue Synagogue in Highland Park, Illinois,
about 25 miles north of Chicago. More than 200 people attended.
         Swartz’s father reiterated that he holds the Massachusetts
Institute of Technology and U.S. prosecutors responsible for his son’s
death. The family blames authorities for engaging in a campaign of
“intimidation and prosecutorial overreach” in charging Swartz with
crimes that carried a potential sentence of more than 30 years. The
case has raised questions about whether federal anti-hacking
legislation is too broad.
“It was a senseless trial, Robert Swartz said at the service. “We
tried to get MIT to show compassion and it was inconceivable to me
that they wouldn’t. They said they were neutral, but they cooperated
with the prosecutors. Aaron didn’t commit suicide but was killed.”
(Tech Blog, Bloomberg, 15 janvier 2013)

Nous avons perdu...

A aron était une personne magnifique, énorme. Je crois que lorsque les
gens parlent d’une carrière fulgurante, ils pensent à un météore, à
quelque chose de lumineux et d’étonnant. Hélas, à quelque chose de
bref, également. Une étincelle, qui dans le cas d’Aaron est déjà
éteinte — mais quelle étincelle incroyable, il était ! Flamboyant dans
le ciel sombre des gens ordinaires, des systèmes cassés, une force
brillante pour de bon, un constructeur de grandes choses. (...)

We have lost...

A aron was a huge, magnificent person. I suppose when people talk of a
meteoric career you can think of a meteor as something amazing and
bright. Also, alas, as something short. A spark, that in Aaron’s case
is out - but what an incredible spark he was ! Blazing across the dark
sky of ordinary people, broken systems, a shining force for good, a
maker of great things. (...)

http://www.criticalsecret.net/aaronswartz-nous-avons-perdu-we-have-lost,098.html



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Part 1.


#AaronSwartz La liberté sur Internet après SOPA / After SOPA  {AT}  F2C May 2012
13 février, par Aaron Swartz,
Louise Desrenards (Traduction)
http://www.criticalsecret.net/aaronswartz-la-liberte-sur-internet-apres-sopa-after-sopa-f2c-may-2012,093.html

#AaronSwartz Ce qui arrive dans The Dark Knight : Le Chevalier noir
12 février, par Aaron Swartz,
Loïc Le Bertern (Traduction)
http://www.criticalsecret.net/aaronswartz-ce-qui-arrive-dans-the-dark-knight-le-chevalier-noir,097.html

#AaronSwartz Ronaldo Lemos se souvient de Aaron Swartz / A Tribute to
Aaron Swartz by Ronaldo Lemos
11 février, par Aaron Swartz, Ronaldo Lemos,
Caroline Comacle (Traduction/Translation/ Übersetzung)
http://www.criticalsecret.net/aaronswartz-ronaldo-lemos-se-souvient-de-aaron-swartz-a-tribute-to-aaron-swartz-by-ronaldo-lemos,096.html

#AaronSwartz La transformation du réseau / The Network Transformation
10 février, par Aaron Swartz, doriankivabien, Steal ThisFilm
http://www.criticalsecret.net/aaronswartz-la-transformation-du-reseau-the-network-transformation,094.html

#AaronSwartz EDITORIAL Atlas n’empêchait pas Eros / Atlas did not prevent Eros
28 janvier, par David Christoffel
http://www.criticalsecret.net/aaronswartz-editorial-atlas-n-empechait-pas-eros-atlas-did-not-prevent-eros,095.html




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Free sharing / Partage gratuit : (CC BY-NC-ND 3.0)
https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/deed.en_US



-- 




http://www.criticalsecret.com
http://www.criticalsecret.net
http://www.criticalsecret.org
Newsletter :
https://mail.bek.no/mailman/listinfo/criticalsecret_information

_______________________________________________
nettime-ann mailing list
nettime-ann {AT} nettime.org
http://www.nettime.org/cgi-bin/mailman/listinfo/nettime-ann